Les clés pour fabriquer son compost maison

OUTDOOR   #compost  #jardin  #déchets  #terre  #plantes  #bio  

Qu'est-ce que le compost ?

Le compost est un mélange de matières organiques et végétales. Il peut être utilisé comme amendement organique, améliorant la structure des sols, ou comme engrais nourrissant les plantes.

Fabriquer du compost soi-même est un moyen de préserver l’environnement. En effet, pour le bon développement de vos plantes, il faut fertiliser son humus. Pour cela, il existe des techniques de fabrication de compost 100% naturel : le compostage en tas et en bac.

Quelles sont les matières à utiliser lors du compostage ?

Certains sont sceptiques sur la fabrication de leur propre engrais sous prétexte que c’est répugnant. Et pourtant, c’est une opération simple qui permet de redonner vie à vos déchets et de rebooster la terre de votre potager.

Au lieu de jeter vos déchets verts et humides vous pouvez les utiliser pour fabriquer votre engrais.

Les déchets verts utilisables pour faire du compost :

  • Les épluchures et restes de fruits et légumes lavés
  • Les coquilles d’œufs
  • Le marc de café et le filtre en papier
  • Le pain
  • Les fleurs une fois fanées
  • Les mauvaises herbes sans traitement chimique et non porteuses de graines, les déchets du jardin non traités, les plantes non malades
  • Les sachets de thé et infusion (attention pensez à enlever l’agrafe)
  • Les cendres.

Les déchets à éviter :

  • Les pelures d’agrumes
  • Le poisson et les arêtes
  • Les produits laitiers
  • Les plantes malades
  • Les mauvaises herbes porteuses de graines.

Pour ceux qui sont soucieux de leur planète, réaliser le compost par ses propres moyens permet donc de réduire les déchets, de recycler les matières biodégradables et de fertiliser son espace vert.

Compost en tas ou en bac : processus de fabrication

Le bon déroulement du compostage exige d’avoir quelques connaissances. Cependant, que vous soyez un professionnel ou un amateur du jardinage, certaines astuces efficaces permettent d’obtenir un fertilisant bio.
Prenons le cas du compost à bac qui est de plus en plus utilisé. Aussi appelé bac à compost, il comprend un structure en bois ou en plastique aéré dans lequel sont mis l’ensemble des déchets. Son avantage est que son processus de fabrication est rapide, car il est à l’abri des aléas climatiques. Toutefois, l’inconvénient est qu’il faut y consacrer du temps et il ne peut être réalisé en grande quantité.
Par contre, le compostage en tas consiste à amasser des ordures à l’air libre dans un coin du jardin. Ensuite, il faut les recouvrir pour conserver la chaleur et l’humidité. Au fur et à mesure, vous ajoutez simplement des déchets végétaux. Après cela, il est conseillé de le recouvrir de terre et de l’arroser de temps en temps pour améliorer la décomposition. 


À lire également

On recrute ! Venez nous rejoindre !

image description

Deco

Electro

Outdoor

Le groupe Ravate recrute de nouveaux talents dans son service Communication ! Découvrez nos offres d'emploi.

LIRE L'ARTICLE  >